Le printemps est bel et bien là et l’innovation dans le secteur des boissons sans alcool retrouve sa vigueur. Le marché a souffert en 2016 (-2,7 % sur les ventes en France) selon le cabinet Xerfi, en raison d’un manque de nouveautés en rayon et aussi de la mauvaise image nutritionnelle des sodas. Pour se sortir de ce mauvais pas, les industriels profitent des mois de mars et avril pour effectuer leurs lancements. Notre sélection montre les orientations les plus souvent prises : réduction de sucre, aromatisations originales et mise en avant des fruits utilisés. Matahi propose par exemple des aromatisations mangue, hibiscus ou gingembre sur ses boissons au baobab, Paysan Breton joue la note orientale avec ses laits fermentés rose-poire ou thé vert… Andros a fait le pari des boissons aux fruits et des thés infusés, tout comme Michel et Augustin. Les nombreuses marques PepsiCo et Teisseire optent pour un rafraîchissement sans culpabilité avec des boissons moins sucrées. De façon plus discrète, le positionnement rassasiant avec des protéines ou des céréales semble aussi trouver sa place, au petit-déjeuner (Tropicana) ou en en-cas (Innocent)…

 

Source: PROCESS ALIMENTAIRE